Le café fait-il maigrir ou grossir

Le café fait-il grossir ou maigrir ? les deux !

Boisson préférée des français, le café suscite des interrogations sur ses qualités diététiques : fait-il grossir ou maigrir ?

La question a l’air simple, et pourtant la réponse s’avère plus complexe qu’on ne l’aurait pensé !

Si on cherche la question sur Google, on trouve de tout :

  • le café fait grossir !

  • le café fait maigrir !

  • le café n’a pas d’effet sur la prise ni la perte de poids !

Alors qui croire ?

Examen des faits et des arguments !

Diététique du café

Diététique du café
La diététique du café est plus complexe qu’il n’y parait

Pour savoir si le café fait grossir ou maigrir, il faut d’abord savoir ce qu’il y a dedans.

Car il y a café et café !

En gros, on peut trouver dans un café :

  • de l’eau, essentiellement – qui ne fait ni grossir ni maigrir

  • de la caféine – à l’effet coupe-faim

  • des polyphénols, dont l’acide chlorogénique qui pourrait avoir un effet brûle-graisses

Le café noir contient à peu près 0 calorie. Sauf que suivant les goûts de chacun, on ajoute aussi au café :

  • du sucre

  • du lait

  • de la crème

De ces faits, on peut donc tirer les conclusions suivantes :

La caféine fait maigrir… ou grossir !

café et perte de poids
Le café peut-il aider à perdre du poids ?

La caféine agit comme un stimulant du système nerveux. Elle entraîne notamment un effet de thermogenèse : en clair, le corps produit plus de chaleur en brûlant des calories.

De plus, son effet coupe-faim conduit à manger moins, donc à absorber et stocker moins de calories.

Pourtant, cet effet de très courte durée a aussi un impact minime : le café n’est pas du tout adapté en tant que régime minceur.

De plus, l’abus de caféine cause de l’agitation et des insomnies, qui peuvent causer des troubles alimentaires – comme le grignotage de nuit ou la consommation de produits sucrés pour se désangoisser et se calmer… logique diététique malsaine qui conduit à une prise de poids.

Un dérèglement du sommeil induit par une surconsommation de café va entraîner des effets indirects sur le poids : mauvaise élimination des déchets, dérèglement de l’appétit (par une perturbation des hormones de la faim : la peptide, la leptine et la ghréline)

Enfin, paradoxalement, la caféine a un curieux effet pervers sur l’organisme : elle stimule la production de cortisol, hormone du stress, qui elle-même augmente le taux de glycémie et stimule la production de glucose par le foie, glucose que le métabolisme transforme en graisse… conduisant donc à une prise de poids. Ainsi, même un café noir sans sucre augmente la quantité de glucose dans le sang !

Evidemment, en buvant du café décaféiné vous évitez l’ensemble de ces effets.

Au contraire, même sans boire de café vous pouvez être sujet à ces effets puisque la caféine est présente dans plusieurs autres boissons : le thé, les sodas au cola, les energy drinks.

Café sucré, café au lait et café crème font grossir

Café au lait sucré
Un café au lait sucré est beaucoup plus calorique qu’un café noir sans sucre

Ce qu’on ajoute d’ordinaire au café du matin ou aux cafés de la journée, notamment après les repas, ajoute des calories à une boisson qui, sans ajouts, n’en contient pas.

  • 1 gramme de sucre apporte 4 kCal.

  • Un morceau de sucre n°4 pèse 6g donc apporte environ 24 kCal.

  • Un morceau de sucre n°3 pèse 8g donc apporte environ 32 kCal.

  • 1 litre de lait entier apporte environ 650 kCal.

  • 1 litre de lait demi-écrémé apporte environ 450 kCal.

  • 1 litre de lait écrémé apporte environ 320 kCal.

  • 1 gramme de crème fraîche apporte 3 kCal.

Si donc une tasse de café au lait et sucré contient 6g de sucre et 15cl de lait demi-écrémé, elle représente un apport d’environ 24+70 = 94 kCal.

Buvez-en 5 tasses par jour et vous atteignez presque les 500 kCal ! soit l’équivalent d’un demi-repas.

N’abusez donc pas de ce délicieux cappuccino à la Chantilly ! (Idem avec le latte macchiato, le café mélange, le chai latte…)

Conclusion :

  • si vous n’avez aucun problème de poids, et que vous faites une consommation modérée de café, même au lait et sucré, alors ces apports caloriques simplement normaux ne changeront rien à votre métabolisme

  • si vous cherchez à perdre du poids, et que vous buvez plusieurs tasses de café au lait ou sucré par jour, alors vous gagneriez à changer vos habitudes

Si vous n’aimez pas le café noir mais que vous voulez boire du café au lait sucré sans risque de prise de poids, vous pouvez tout simplement remplacer le lait par du lait végétal (lait d’avoine, lait de soja, lait de riz) et le sucre par un substitut non-calorique au goût sucré.

laits végétaux
Les laits végétaux rendent le café moins calorique

Les polyphénols

Les polyphénols du café
Les polyphénols du café

Le café contient beaucoup de polyphénols, qui sont des anti-oxydants qui protègent contre les maladies dégénératives du cerveau comme l’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. 

Ils jouent aussi un rôle protecteur contre certains cancers et contre le diabète de type 2.

Café et digestion

Le café est lié à la digestion de plusieurs manières :

  • il fait partie des rituels de fin de repas

  • il stimule la production d’enzymes digestives (les amylases, la lipase, la pepsine…)

  • il a un effet diurétique qui entretient le fonctionnement des reins

Conclusion

En résumé :

  • le café noir à doses modérées (moins de 4 ou 5 tasses par jour) ne fera pas grossir
  • les formes de café très enrichis en glucose et en lactose auront le même effet que les desserts, et feront grossir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page